7 injonctions faites aux mamans dès la sortie de la maternité (et leurs réparties pour gagner en confiance en soi !)

injonctions faites aux mamans

7 injonctions faites aux mamans : temps de lecture environ 6 minutes.

« Laisse-le donc pleurer ! Arrête de l’avoir tout le temps dans les bras ! Tu vas en faire un enfant capricieux ».

On ne compte plus le nombre d’injonctions faites aux mamans de jeunes enfants. Ces réflexions, qu’elles soient bienveillantes ou pas (plutôt « ou pas » d’ailleurs), peuvent aussi bien venir de la famille proche, des amis, que du personnel médical.

Lorsque l’on sort de la maternité, on se sent vulnérable. La fatigue accentue ce sentiment d’impuissance face à des bébés parfois inconsolables. Alors quand les injonctions sur ce que l’on doit ou ne doit pas faire avec son bébé se mettent à nous tomber dessus, il s’avère parfois difficile de faire la part des choses et d’écouter sa petite voix intérieure. Se faire confiance nécessite un apprentissage de tous les jours. Et accessoirement, d’apprendre à faire taire les mauvaises langues.

Voici un florilège de petites phrases assassines que vous entendrez probablement au cours des premiers mois de bébé, et quelques idées de réparties pour fermer son clapet à Tata-qui-pique et ses conseils d’un autre âge.

1. "Tu lui donnes le biberon ? C'est pas bon pour sa santé, tu devrais l'allaiter".

injonctions faites aux mamans
Oui, d’ailleurs c’est bien connu, une étude très sérieuse publiée dans le Magazine « Maman en carton » indique que les enfants nourris au biberon sont tous en psychothérapie à l’âge adulte. Il paraît même que leur espérance de vie est plus faible que celle de leurs compatriotes nourris au sein.

 

Dans les injonctions faites aux mamans les plus courantes, allaiter ou ne pas allaiter est certainement l’un des sujets les plus épineux. Pourtant, cela relève avant tout d’un choix personnel. L’allaitement est certes naturel (au sens d’acte issu de la nature) mais sa mise en pratique est loin de l’être.

 

Pour certaines femmes, cela se passe sans encombre. Pour d’autres, c’est un combat et parfois même un véritable calvaire. Certaines ont donné le biberon par choix, d’autres par défaut. Dans tous les cas, cela ne regarde personne d’autre que vous !

2. Injonctions faites aux mamans : " Il ne fait toujours pas ses nuits ? Les miens ont dormi direct en sortant de la maternité !"

injonctions faites aux mamans sur le sommeil du bébé

Génial ! Tu me donnes ta recette magique ? Parce-que j’ai testé le rhum dans son biberon mais visiblement c’est pas suffisant.

 

Un bébé qui fait ses nuits tout de suite est l’exception qui ne confirme absolument pas la règle. La plupart des gens qui vous diront que leur bébé a fait ses nuits dès les premières semaines ont simplement oublié le traumatisme des nuits blanches !

 

Le système nerveux du bébé est immature et ne fonctionne pas comme celui de l’adulte. L’acquisition du sommeil peut prendre plusieurs années avant d’être stable. Ne culpabilisez donc pas et rappelez-vous que vous n’êtes pas seule. Tout finit par passer, même les nuits pourries !

3. "Laisse-le donc pleurer, il finira par comprendre qu'il faut dormir !"

pourquoi il est délétère de laisser pleurer bébé

Excellente idée, je devrais peut-être également l’enfermer dans un placard à l’autre bout de la maison pour ne plus l’entendre.

 

Parmi les injonctions faites aux mamans, celle-ci est probablement la plus entendue. Pourtant, des études scientifiques ont prouvé que laisser pleurer un bébé est délétère pour sa santé ainsi que celle de ses parents. Cela génère un stress inutile qui peut avoir des répercussions à l’âge adulte. On sait désormais aussi que cela peut accentuer les troubles liés au post-partum pour les mamans les plus fragiles (stress, angoisses, fatigue, déprime).

 

Bébé a passé 9 mois dans le ventre de sa maman, il ne faut pas s’attendre à ce que la séparation soit aisée du jour au lendemain. Accompagner bébé dans son sommeil, c’est apprendre à reconnaître ses pleurs et à le bercer dans ses bras les premiers mois.

 

Pour le rassurer, rien de tel qu’une écharpe de portage et quelques mots doux susurrés à son oreille. À vous les jeunes parents, n’écoutez que votre instinct ! Ne vous laissez pas éparpiller par quelques commentaires issus d’une époque où les voitures ressemblaient à des caisses à savon.

4. "Mets-le dans sa chambre rapidement sinon il ne voudra plus quitter la vôtre !"

cododo avec bébé

C’est vrai, pauvre de nous, il pourrait vouloir y rester jusqu’à sa majorité !

 

En 2022, il est recommandé de garder bébé dans la chambre de ses parents jusqu’à ses 6 mois afin de limiter les risques de mort subite. Ceci étant, il arrive que l’on se dérange mutuellement pour dormir. Un parent qui ronfle trop fort, un bébé qui couine dans son sommeil…

 

À vous de décider ce qui est le mieux pour le confort de toute la famille.

5. "Tu ne devrais pas le porter tout le temps, il ne sera jamais autonome, tu vas en faire un bébé capricieux !"

Une étude scientifique a d’ailleurs prouvé que les bébés portés sont incapables de se faire cuire un œuf à l’âge adulte.

Les premières années de sa vie, bébé a besoin de contact et de sécurité. Le portage est donc le moyen le plus adapté pour combler ses besoins tout en permettant de donner au parent une plus grande liberté de mouvements.

On ne compte plus les bienfaits du portage (soulage les coliques du bébé, rassure, idéal pour la position physiologique du bébé, permet de limiter les risques de plagiocéphalie), alors pourquoi s’en priver ?

Un bébé porté est un bébé rassuré, qui apprendra petit-à-petit l’autonomie nécessaire à son bon développement.

Félix Stauffer, biologiste, écrit : « En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette même ultra confortable ne peuvent transmettre : le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur, le mouvement, la vie. »

6. Injonctions faites aux mamans : " Tu pourrais faire un effort dans le choix de tes tenues vestimentaires..."

Injonctions faites aux mamans sur leurs tenues vestimentaires

Mon jogging plein de vomi ne te plaît pas ? C’est vrai que le tailleur talons aiguilles est tellement plus pratique pour s’occuper d’un bébé.

 

Votre apparence physique n’est pas/plus votre priorité ? C’est normal ! Les premiers mois, parfois même les premières années de vie de votre bébé, vos priorités changent. Ne culpabilisez pas, l’envie de s’apprêter pour sortir finira par revenir. En attendant, si vous en ressentez le besoin mais ne trouvez pas le temps, refilez bébé dans les bras de la mauvaise langue le temps d’un bon bain !

7. Et cerise sur le cheesecake des injonctions faites aux mamans : "alors le deuxième, c'est pour quand ?"

injonctions faites aux mamans

Ça dépend, t’es dispo pour le gérer quand il ne fera pas ses nuits et quand il sera malade, c’est-à-dire 360 jours par an les trois premières années de sa vie ?

 

Tout comme l’allaitement, faire ou ne pas faire un second enfant est un choix personnel qui ne regarde personne d’autre que vous. D’autant que les individus qui posent cette question sont rarement les plus investis pour aider les parents lorsque ceux-ci sont au bout du rouleau !

 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons de faire un enfant, seulement des choix personnels en fonction de ce qui nous convient le mieux. N’écoutez plus les injonctions des uns et des autres, suivez vos envies et votre instinct !

Et vous, quelle injonction avez-vous entendu les premières années de votre bébé ?

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Satisfait ou remboursé

Retours gratuits pendant 30 jours

Livraison rapide

Livraison express et soignée

Paiements sécurisés

CB, visa, mastercard, virement et paypal

Service clientèle

Nous restons
à votre écoute

Fabriqué en France

et éco-conçu dans nos ateliers du Sud-ouest.

Garantie de 2 ans

sur les pinces et les aimants.

Inscrivez-vous à la newsletter Bohmy

Abonnez-vous à notre newsletter, pour être tenu au courant de toutes les nouveautés et de nos dernières extensions de bébé, pour discuter de portage physiologique et de porte-bébé en toutes saisons et pour bénéficier de conseils et de réductions.

L’extension de manteau universelle pour les inconditionnels du portage.

Le cocon est l’extension unisexe qui s’adapte facilement à tous vos vêtements préférés pour porter bébé en toute sécurité et confort

Vous avez une question?
Ou juste envie de discuter
avec nous?

contact@bohmy.com
ou directement en cliquant ici :

@b.o.h.m.y

Designed by Bohmy
& Bertille Studio Biarritz
© 2022

Me prévenir Nous vous préviendrons par email dès que le produit sera de nouveau disponible
Email Quantity

Login